L’Éducation Thérapeutique du Patient : une affaire de communication ?

2éme journée Éducation Thérapeutique du Patient de l'Agence Régionale de Santé Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées
Mardi 14 juin 2016 au Pôle Régional d'Enseignement et de Formation aux Métiers de la Santé (PREFMS) Toulouse

2ème journée Éducation Thérapeutique du Patient

Mme Francette MEYNARD,
Directrice Santé Publique de l’Agence Régionale de Santé Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

Le développement croissant du nombre de personnes vivant avec une maladie chronique (plus de 700.000 personnes en Midi-Pyrénées) et leur prise en charge, bousculent nos pratiques traditionnelles et représentent un véritable défi pour l’ensemble des acteurs de santé.

Pour les patients, vivre avec une maladie chronique, les engage sur un nouveau projet de vie dont l’enjeu est d’intégrer leur pathologie à leur vie quotidienne.

Pour les soignants, soigner le patient avec une maladie chronique, instaure un nouveau mode relationnel afin de l’accompagner vers plus d’autonomie tout en agissant vers une adhésion au traitement et à la prise en charge.

Avec 382  programmes autorisés sur la nouvelle région dont 215 en Midi-Pyrénées, l’Éducation Thérapeutique, priorité du Plan Stratégique Régional de Santé, représente l’un des principaux leviers de cette prise en charge.

En gageant sur les compétences de la personne vivant avec une maladie chronique, l’ETP nous oblige dans une nouvelle relation soignant-soigné, soignant-institution, soignant-soignant. Dès lors, l’ETP est-elle une affaire de communication ?

Engagés à vos côtés pour construire les organisations de santé de demain, je suis heureuse, au nom de l’ARS, de vous convier à la 2éme journée régionale de l’ETP, organisée par notre partenaire la Société d’Education Thérapeutique du Sud-Ouest (SETSO) qui se déroulera le 14 juin prochain à Toulouse. Cette rencontre s’adresse à tous les professionnels de santé, représentants des usagers, membres d’associations de patients …

Tout au long de cette journée, nous partagerons la réflexion sur la pratique du soignant et ce qu’implique la vie avec une maladie chronique  en mettant en perspective cette « affaire de communication ».

Comptant sur votre contribution à la réussite de cette journée,

Sign